Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Enfant et Education

Selon un proverbe allemand de 1886, «l’éducation est le fruit de l’amour et, en même temps, le germe de l’amour», le droit à l’éducation est un droit fondamental et indispensable de l’être humain. Une éducation de qualité est la porte d'entrée vers le développement complet de l'être humain.

Tous les enfants du monde, sans distinction d’origine ethnique, de nationalité, de sexe, de condition physique, de statut social, de handicap, ont droit à l’éducation. Malheureusement, environ 264 millions d’enfants et d’adolescents dans le monde n’ont pas la possibilité d’aller à l’école ou de terminer leurs études. (Selon l'UNESCO). Plusieurs facteurs déterminent cette inaccessibilité à l'éducation: différence de culture, pauvreté, guerres, discrimination, manque d'infrastructures adéquates et tant d'autres.

Par exemple, en Afrique et ailleurs dans le monde, la discrimination injuste à l'égard des femmes persiste en raison de leur sexe et la plupart d'entre elles sont privées d'éducation parce qu'elles sont nées filles. Le manque d'éducation de la fille ralentit le développement d'un pays, même d'une communauté entière. Cela crée un complexe d'infériorité par rapport aux garçons et le maintient dans un statut inférieur.

Comme le dit le vieil adage: «Éduquer une femme, c'est éduquer toute une nation»; l'éducation de l'enfant, et en particulier celle de la fille, est une arme redoutable pour l'émergence de la planète et l'assurance d'un avenir facile. Eduquer, c'est lutter contre l'ignorance des lois et le droit de la personne, de lutter contre la pauvreté, lutter contre les mariages forcés et, en particulier, les mariages précoces pour les filles, car "il n'y a pas d'instrument plus efficace que l'éducation des filles", a déclaré Kofi Annan, ancien secrétaire des Nations Unies.

La sensibilisation à l'éducation des enfants est un moyen de générer des solutions. Cette responsabilité est attribuée à tous:

Les parents : les premiers éducateurs de l'enfant sont ses parents. Ils sont responsables de l’envoi de leurs enfants à l’école ou de certains programmes d’organismes nationaux et internationaux pour les superviser et préparer leur avenir.

  • La communauté : le rôle de la communauté est d'inculquer à l'enfant les valeurs et surtout de lutter contre les vieilles traditions culturelles qui défavorisent la fille par rapport au jeune garçon et contre certaines décisions prématurées la main d'oeuvre).
  • Le gouvernement : le gouvernement a une grande part de responsabilité dans l'éducation des enfants: respect du droit de l'enfant, construction d'infrastructures modernes et adaptées à un environnement favorable, éducation accessible à tous, formation et recrutement de personnel compétent les organismes de protection sociale assurent la sécurité et tant d'autres…

L’éducation offre aux enfants la possibilité d’échapper à la pauvreté, de faire entendre leur voix au sein de leurs communautés et de jouir de leurs droits en tant qu’humains. Laissons-nous protéger et donner de l’espoir à tous les enfants du monde. Éduquer, c'est aimer.

Article rédigé par Collard Kalumbu, édité par Eric Tshizubu Mukendi et Nana Manga Matuba

1 Commentaire

Entaille & #183; août 2, 2019 à 8:19

Cette évaluation a beaucoup d’impact, en particulier aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Post récent